charade

charade [ ʃarad ] n. f.
• 1770; provenç. charrado « causerie », de charra « causer »
Énigme où l'on doit deviner un mot de plusieurs syllabes décomposé en parties correspondant à un mot défini. devinette. Le mot de la charade s'appelle le tout ou l'entier (mon premier, mon second, mon tout). Charade à tiroirs. Charade en action, où l'on fait deviner les mots en mimant ce qu'ils expriment. Jouer aux charades.

charade nom féminin (provençal charrado, causerie) Énigme où l'on doit deviner un mot de plusieurs syllabes décomposé en parties formant elles-mêmes un mot, d'après la définition des parties et du tout. (La charade se présente ainsi : Mon premier est…, mon second est…, etc., et mon tout est…) ● charade (synonymes) nom féminin (provençal charrado, causerie) Énigme où l'on doit deviner un mot de plusieurs syllabes...
Synonymes :
- énigme
- rébus

charade
n. f. Série d'énigmes donnant à deviner une suite de mots qui forment phonétiquement un autre mot ou une phrase.

⇒CHARADE, subst. fém.
A.— JEUX. Divertissement verbal qui consiste à faire deviner un mot sommairement défini (appelé mon tout ou mon entier) d'après la définition d'un homonyme (appelé mon premier, mon second, etc.) de chacune de ses syllabes. Donner une charade à deviner; résoudre une charade. Deux gros registres (...) remplis d'énigmes, de charades, de logogriphes (JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 3, 1813, p. 39). L'art de deviner les rébus et de débrouiller les charades (NERVAL, Voyage en Orient, t. 3, 1851, p. 120).
P. métaph. Il me reste encore quelques syllabes à deviner dans la charade de mon avenir (BALZAC, Modeste Mignon, 1844, p. 272).
Charade (en action). Variante de ce jeu dans laquelle le mot à deviner et les homonymes de chacune de ses syllabes sont évoqués par des scènes mimées. Jouer aux charades, des charades; représenter une charade en action. Nous organisions pour les enfants des charades en action, des travestissements (G. SAND, Histoire de ma vie, t. 4, 1855, p. 385). On a joué au Vaudeville une charade en action dont le mot était Pluton et dont la première syllabe était représentée par une scène persane (H.-R. D'ALLEMAGNE, Récréations et passe-temps, 1904, p. 217).
Rem. Le synon. comédie-charade n'est attesté qu'une fois ds notre docum. (cf. S. DE BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 199).
B.— P. ext. Chose difficile à comprendre, énigme. Telle peinture [de Chirico] me semblait un rébus, telle un oracle, telle une charade (COCTEAU, Essai de critique indirecte, 1932, p. 219).
Rem. Parler par charades, « parler par énigmes » est attesté ds Ac. 1878-1932, GUÉRIN 1892, ROB., Lar. Lang. fr. On relève ds la docum. le syntagme jouer à la charade empl. en ce sens (cf. BERNANOS, Monsieur Ouine, 1943, p. 1477).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1. 1770 (A. SABATIER, Dict. de litt., Paris ds LITTRÉ : ce mot vient de l'idiome languedocien et signifie, dans son origine, un discours propre à tuer le temps; on dit en Languedoc : allons faire des charades, pour allons passer l'après-soupé, ou allons veiller chez un tel); 2. 1777 « jeu » (Encyclop. Suppl. t. 3, p. 681b, s.v. kalembour : pour faire une charade, il faut choisir un mot composé de deux syllabes qui chacune fasse un mot); 3. 1835 p. ext. « chose bizarre ou incompréhensible » (BALZAC, La Fille aux yeux d'or, p. 384 : de Marsay à Paquita : tu es, foi d'honnête homme, une charade vivante dont le mot me semble bien difficile à trouver). Prob. empr. au prov. charrado « causerie, conversation », dér. de charrá « causer, faire la conversation; babiller, jaser » (MISTRAL), mot d'orig. onomatopéique (REW3, n° 2451; FEW t. 13, 2, p. 362) apparenté à l'ital. ciarlare « jaser » (v. charlatan). Fréq. abs. littér. :62.
DÉR. Charadier, subst. masc. (attest. isolée). Celui ou celle qui compose ou cherche à résoudre des charades. Je dois venir ce soir et m'habiller, puisque vous avez vos charadiers (BALZAC, Lettres à l'Étrangère, t. 1, 1834, p. 103). 1re attest. 1834 id.; de charade, suff. -ier. Rem. Vx et peu usité, le synon. charadiste est attesté ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e-20e, GUÉRIN 1892, QUILLET 1965.
BBG. — GALL. 1955, p. 503. — QUEM. 2e s. t. 1 1970 (s.v. charadier). — SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], p. 270. — SPITZER (L.). Charade. Philological Quarterly. 1944, t. 23, pp. 77-88.

charade [ʃaʀad] n. f.
ÉTYM. 1770; provençal charrado « causerie », de charra « causer ».
Énigme où l'on doit deviner un mot de plusieurs syllabes décomposé en parties dont chacune correspond à un mot défini. Devinette. || Le mot de la charade s'appelle le tout ou l'entier (mon premier, mon second… mon tout). || Charade où les mots sont exprimés par des figures. Rébus.Charade en action, où l'on fait deviner les mots en mimant ce qu'ils expriment. || Jouer aux charades.
1 Je me rappelle une charade dont le mot était « marabout ».
Ed. et J. de Goncourt, Journal, t. I, p. 78.
2 (…) ils ignorent que les conditions (de la « pensée ») ne sont pas moins futiles, ni moins fortuites que les conditions d'une charade.
Valéry, Rhumbs, Littérature, p. 212.
Fig. Ce qui est bizarre, difficile à comprendre. || Il veut avoir trop d'esprit, il ne parle que par charades (Académie).
DÉR. Charadier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charade — may refer to: Charades, a parlor game In films: Charade (1953 film), an American film featuring James Mason Charade (1963 film), an American film starring Cary Grant and Audrey Hepburn Charade (1984 film), a Canadian animated short film by John… …   Wikipedia

  • Charade — bezeichnet ein Spiel mit pantomimischer Darstellung oder eine spezielle Form des Silbenrätsels, siehe Scharade etwas, das als wahr erscheint, aber auf einer Vortäuschung beruht (aus dem frz.) einen Film mit Cary Grant und Audrey Hepburn aus dem… …   Deutsch Wikipedia

  • Charade — Nom très rare que les plus anciennes mentions situent dans l Ardèche, beaucoup plus fréquent sous la forme Charrade, portée dans la Haute Loire. Il désigne celui qui habite un lieu dit (la) Charade, (la) Charrade ou en est originaire. Outre le… …   Noms de famille

  • Charade — Cha*rade , n. [F. charade, cf. Pr. charrada long chat, It ciarlare to chat, whence E. charlatan.] A verbal or acted enigma based upon a word which has two or more significant syllables or parts, each of which, as well as the word itself, is to be …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Charade — nennt man diejenige Abart des Räthsels, die den Sinn eines Wortes aus dessen einzelnen Sylben, deren jede eine für sich bestehende Bedeutung hat, errathen läßt. Um eine Charade gelungen zu nennen, muß darin zwischen den einzelnen Monosyllaben… …   Damen Conversations Lexikon

  • charade — (n.) 1776, from Fr. charade (18c.), from Prov. charrado long talk, chatter, of obscure origin, perhaps from charrar to chatter, gossip, of echoic origin. Cf. It. ciarlare, Sp. charlar to talk, prattle. Originally not silent, but relying on… …   Etymology dictionary

  • Charade — (fr., spr. Scharade), Sylbenräthsel), die in einer kleinen poetischen Form enthaltene Darstellung eines Gegenstandes, welcher zwar nicht genannt, aber dadurch zu erkennen u. zu errathen ist, daß die einzelnen Sylben als für sich bestehende Wörter …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Charade — (franz.), s. Scharade …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Charade — Charade, s. Scharade …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Charade — (Scharade) Sylbenräthsel, indem man zuerst die Bedeutung der einzelnen Sylben und zuletzt des ganzen Wortes angibt, das nun aus diesen Andeutungen errathen werden soll …   Herders Conversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.